Fiche de cours : Fracture - déchirure méniscale


Note

Fiche de cours mise à jour le 06/05/2009

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Solution de continuité dans un ménisque. Les déchirures méniscales sont classées en fonction de l'orientation de la déchirure et de sa topographie :
- Déchirure verticale
- Déchirure complexe (refend visible, combinaison de deux traits)
- Déchirure oblique
- Déchirure horizontale
- Déchirure radiaire

IRM

Les déchirures apparaissent comme une image linéaire en hypersignal sur les séquences pondérées T2 ou T1 après injection intra-articulaire de gadolunium (arthro-IRM)

- La déchirure verticale est parallèle à la périphérie du ménisque. Elle peut être complète -i.e. s'étendant de la surface supérieure à la surface inférieure- ou partielle si elle n'intéresse qu'une surface articulaire.
- La déchirure en anse de seau est une déchirure verticale instable dont un fragment interne peut se luxer dans l'échancrure intercondylienne
- La déchirure horizontale est parallèle aux surfaces articulaires. Le plus souvent d'origine dégénérative, il faut préciser avec quelle surface articulaire elle entre en contact
- La déchirure oblique est une image linéaire oblique dans le ménisque
- La déchirure radiaire est une déchirure verticale perpendiculaire au bord libre du ménisque pouvant être partielle ou s'étendre complètement jusqu'à la périphérie méniscale
- La rupture ménisco-capsulaire est une déchirure périphérique avec rupture des insertions périphériques du ménisque sur la capsule

Diagnostics Différentiels

Variantes de la normales :
- Récessus supérieur sur la corne postérieure du ménisque médial
- Hiatus poplitée
- Ligament transverse
- Ligaments ménisco-fémoraux de Wrisberg et Humphrey
- Tissus mous entre la capsule et le ménisque médial
Méniscectomie
Lésion méniscale dégénérative grade I ou II
Ménisque discoïde