Fiche de cours : Appendagite épiploïque


Note

Fiche de cours mise à jour le 18/04/2018 à 16:07:46

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Infarcissement d'une frange graisseuse ou appendice épiploïque (= expansion de la séreuse péritonéale viscérale qui entoure le colon, enchâssant une quantité variable de graisse, pédiculées).
Pas de frange graisseuse au niveau du rectum.

Différents mécanismes à l'origine de l'infarcissement:

• torsion du pédicule vasculaire de la frange graisseuse
• thrombose spontanée de la veine de drainage
• inflammation spontanée sans torsion ni altération vasculaire, qui serait secondaire à une hyperplasie lymphoïde

La conséquence de l'infarcissement d'origine veineuse est une nécrose graisseuse, à l'origine d'une réaction de résorption lipophagique .

Chronicisation possible : transformation fibreuse nodulaire et calcification ("souris péritonéale" mobile dans la cavité péritonéale).

 

 

Clinique

Pathologie rare mais non exceptionnelle.
Age médian : 40 ans.
Légère prédominance masculine.
Facteur favorisant: surpoids (appendices épiploïques plus nombreux et plus grands).

Douleur abdominale élective au passage de la sonde d'échographie, intense, très localisée.
Peu de signes d'accompagnement.

 

 

Biologie

Normale le plus souvent.

Échographie

Petite masse intra péritonéale hyperéchogène, ovalaire, de 2 à 4 cm, bien limitée et non dépressible, sensible au passage de la sonde.
Non mobilisée au cours des mouvements respiratoires (car fixée au péritoine pariétal).

Halo périphérique hypoéchogène.
Pas de flux en doppler, ou rarement en périphérie de la masse.

TDM

Formation ovalaire de densité gaisseuse, de 2 à 4 cm, réalisant une image en navette, limitée par un anneau de densité plus élevé, fin (1 à 2 mm d’épaisseur), prenant le contraste en cas d’injection de produit de contraste iodé.

Localisation péri-colique, sur le bord anti-mésentérique (entre la paroi et le colon).

Epaississement du péritoine pariétal en regard.

CAT

Traitement conservateur symptomatique (antalgie).

Pas d’indication à un traitement antibiotique ou chirurgical.

Evolution spontanément favorable.

Complications exceptionnelles (moins de 2,7%) : occlusion intestinale sur adhérence, abcès, récidive...

Pas d’indication à une imagerie de contrôle.

Diagnostics Différentiels

- Appendicite aiguë --> vérifier l'absence d'anomalie de l'appendice avant d'affirmer le diagnostic d'appendagite épiploïque

- Diverticulite aiguë

- Infarctus du grand épiploon : situation colique plutôt droite et transverse, antérieure et interne, taille > 3 cm.

- Panniculite mésentérique