Fiche de cours : Mésothéliome péritonéal


Note

Fiche de cours mise à jour le 19/04/2018 à 11:39:12

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Mésothéliome péritonéal (MP) = Tumeur maligne péritonéale primitive des cellules pariétales (mésothélium) de la cavité péritonéal

  • Développée au dépens des cavités coelomiques (localisation pleural > péritonéal > péricardique > vaginale)
  • Peut être bénin ou malin
  • Facteur de risque : Amiante +++

Clinique

  • Altération de l'état général
  • Ascite
  • Douleurs abdominales
  • Troubles du transit
  • Masse abdominales palpable

TDM

Très variable 

  • Ascite : 80%  

  • Grand épiplon : 75%  

  • Nodules des espaces graisseux péritonéaux extra-omentaux : 40%

  • Densification des espaces graisseux péritonéaux extra-omentaux : 40%

  • Epaississement des fascias péritonéaux : 25%

  • Atteinte pleurale : 25%

  • Mésentère : 20 %  

  • Kystes accolés : 10%

Synthèse 

  • Ascite très fréquente mais absentee dans MP sarcomatoïde  

  • Engainement des organes mais jamais de scallopping  

  • Nodules des espaces graisseux péritonéaux et épaississements des fascias péritonéaux : MP malins exclusivement

  • Densification non nodulaire de la graisse : MP malins le plus souvent (parfois bénin)

CAT

 

  • MP malins

    • Chirurgie de cytoréduction + CHIP

      • survie 50% à 5 ans

      • Médiane 60 mois

    • Chimiothérapie.

  • MP bénins

    • Tt chirurgical (pas d’indication à une chimiothérapie)

    • Excellent pronostic -> ex MP multikystiques : 90% de survie à 5 ans.

Classification

 

  • MP malin

    • épithélioïde

    • biphasique

    • sarcomatoïde

  • MP bénins

    • papillaire bien différencié

    • multikystique

    • adénomatoïde

    • kyste d’inclusion péritonéal

Diagnostics Différentiels

  • Néoplasique
    • Carcinose péritonéale (lésion primitive, métastases viscérales)
    • Pseudomyxome péritonéal (scalloping)
    • Tumeur desmoplastique à petites cellules rondes (homme jeune, volumineuses masses tissulaires +/- calcifiées, métastases)
    • Carcinome séreux papillaire primitif du péritoine
    • Lymphome péritonéal (amas ganglionnaires coalescents, prenant le contraste de façon homogène)
  • Infectieux
    • Tuberculose péritonéale (ascite cloisonnée, ADP nombreuses)