Fiche de cours : Lithiase salivaire


Note

Fiche de cours mise à jour le 17/12/2022 à 17:39

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Présence de calculs de phosphate de calcium, habituellement radio-opaques, dans les canaux excréteurs des glandes salivaires principales, à l'origine de complications mécaniques et inflammatoires.
Beaucoup plus fréquentes au niveau des glandes sous mandibulaires.

Clinique

Accidents mécaniques:
-hernie salivaire (de Garel) : tuméfaction brutale de la glande salivaire au début du repas, disparraissant à la fin du repas alors que le patient ressent un écoulement de salive dans la bouche.
-la colique salivaire (de Morestin): douleur intense brutale lors d'un repas dans le plancher buccal.

Accidents infectieux:
-Whartonite.
-Periwhartonite.
-Sous maxillite

Causes à évoquer devant une tuméfaction cervicale, inflammatoire et douloureuse.

 

Radiographie

Film occlusal : montre habituellement la lithiase radio-opaque.
Sialographie: permet de mettre en évidence une lithiase postérieure et montre l'état de sclérose canaliculaire, les calculs radio-transparents apparaissent en négatif dans l'index opaque et leurs éventuelles complications.

Echographie

- augmentation du volume de la glande 

- hyperhémie au Doppler couleur 

- dilatation du canal excréteur (Wharton pour la glande submandibulaire, Sténon pour la glande parotide)

- calcul enclavé (hyperéchogène avec cône d'ombre postérieur)

TDM

- augmentation du volume de la glande 

- hyperartérialisé après injection de PdC

- dilatation du canal excréteur 

- interêt d'une acquisition sans injection pour rechercher un calcul 

- interêt de l'injection pour rechecher des complications (ex : cellulite cervicale)

CAT

Calcul < 3 mm : sialendoscopie 

Si complications infectieuse :

- antibiothérapie + antalgiques 

- drainage chirurgical exo ou endobuccal en urgence