Fiche de cours : Hyperostose squelettique diffuse idiopathique - Maladie de Forestier


Note

Fiche de cours mise à jour le 28/10/2010

Voir tous les cas RADEOS associés à cette fiche de cours

Définition

Atteinte d'origine inconnue de l'appareil locomoteur touchant essentiellement le squellette axial en particulier le rachis dorsal.
75% d'atteinte cervicale.

Ossification progressive du périoste, des ligaments et des tendons. Ses signes 2 hommes pour une femme
25% des autopsies effectuées après 50 ans.
Role génétique: hérédité autosomique dominante de la maladie parfois retrouvée.





Clinique

Discrète

Deuxième cause de myélopathies cervicales

Principales atteintes extravertébrales: Epaules coudes
Fréquentes ossifications périarticulaires après prothèse de hanche.

Raideur sans douleurs et ossifications vertébrales hypertrophiques doivent la faire evoquer

Dysphagie

Fracture cervicale transverse classique, pour des traumatismes minimes

Radiographie

- Ponts osseux intervertébraux antérieurs et prédominant à droite au niveau thoracique, grossiers, sur plus de 4 niveaux successifs
- Absence d'argument en faveur d'une spondylarthropathie, normalité des sacro-iliaques

- Hauteur des espaces intervertébraux préservée à la différence de l'arthrose
- Base d'implantation plus large sur le corps vertébral que les ostéophytes de l'arthrose

TDM

- Ponts osseux intervertébraux antérieurs et prédominant à droite au niveau thoracique, grossiers, sur plus de 4 niveaux successifs
- Absence d'argument en faveur d'une spondylarthropathie, normalité des sacro-iliaques

- Hauteur des espaces intervertébraux préservée à la différence de l'arthrose
- Base d'implantation plus large sur le corps vertébral que les ostéophytes de l'arthrose

IRM

- Ponts osseux intervertébraux antérieurs et prédominant à droite au niveau thoracique, grossiers, sur plus de 4 niveaux successifs
- Absence d'argument en faveur d'une spondylarthropathie, normalité des sacro-iliaques

- Hauteur des espaces intervertébraux préservée à la différence de l'arthrose
- Base d'implantation plus large sur le corps vertébral que les ostéophytes de l'arthrose

CAT

Pas de traitement médicamenteux préventif ou curatif.
physiothérapie peut améliorer la mobilité du patient.

En cas de myélopathie ou de dysphagie la chirurgie peut etre envisagée

Diagnostics Différentiels

- Arthrose
- Spondylarthrite ankylosante
- Rhumatisme psoriasique
- Syndrome Fiessinger-Leroy-Reiter